Colloque 5-6 novembre : ’Après les dictatures, après les traumatismes historiques : le Brésil, l’Argentine, la France post-1980. Constructions comparées de la mémoire (littérature et cinéma)’

"Après les dictatures, après les traumatismes historiques : le Brésil, l’Argentine, la France post-1980. Constructions comparées de la mémoire (littérature et cinéma)"

Piloté par l’ENS de Lyon, le congrès des 5-6 novembre 2015 fera état des recherches internationales menées dans le champ littéraire et les arts visuels au sein d’un réseau de recherche pluridisciplinaire « Mémoire et sociétés » (droit, histoire, philosophie, art et littérature), associant depuis deux ans différents établissements de la COMUE de Lyon (l’Université Lyon III, l’Université Lyon II, l’ENS de Lyon, l’IEP de Lyon), l’Université de São Paulo (Brésil) et l’université San Martín de Buenos Aires (Argentine). Il interrogera un corpus d’œuvres romanesques et cinématographiques contemporaines (à partir de 1980), au Brésil, en Argentine et en Europe, qui ont pour point commun la mise en fiction d’une mémoire douloureuse, jusqu’alors occultée, voire exclue de la mémoire collective ou de l’histoire officielle (par suite du secret d’Etat, d’archives inaccessibles, de la disparition des témoins, de lois d’amnistie, etc.), ou qui tout simplement reste à élaborer. En parallèle des problématiques que rencontrent l’histoire et le droit pour discerner la « vérité » des faits historiques, le congrès mettra au jour les « protocoles » bâtis dans la fiction pour utiliser le témoignage, ses formes (oralité/écrit/image), ses fonctions, ses contenus (témoignages de bourreaux ou de victimes, etc.), sa réception (formelle/informelle) et sa place dans la construction de la mémoire collective, eu égard à sa valeur et sa validité pour les destinataires. L’approche comparatiste des intervenants du congrès mettra l’accent sur les interactions et les transferts culturels entre l’Amérique latine et l’Europe.

Comité scientifique :

Eric Dayre (Pr. en littérature comparée, ENS de Lyon/CERCC) Florence Godeau (Pr. en littérature comparée, Université Lyon III/CERCC) Sandra Nitrini (Pr. en théorie littéraire et littérature comparée, Université de São Paulo/IEB) Andrea Saad Hossne (Pr. en théorie littéraire, Université de São Paulo) Marcelo Raffin (Pr. en sociologie et sciences politiques, Université de San Martin de Buenos Aires) Elisabeth Joly-Sibuet (Pr. en droit, Université Lyon III/CDP) Hugues Fulchiron (Pr. émérite en droit, Université Lyon III/CDF) Jean-Louis Jeannelle (Pr. en littérature française, Université de Rouen/CEREDI) Isabelle Bleton (MCF en littérature hispanophone, ENS de Lyon/CERCC) Fabienne Dumontet (MCF en littérature française et français langue étrangère, ENS de Lyon/CERCC) Maria da Conceição Coelho Ferreira (MCF en littérature brésilienne, Université Lyon II/LCE) Laurent Demanze (MCF HDR en littérature française, ENS de Lyon/CERCC) Cyril Vettorato (MCF en littérature comparée, ENS de Lyon/CERCC).

Comité d’organisation :

Isabelle Bleton : isabelle.bleton@ens-lyon.fr Fabienne Dumontet : fabienne.dumontet@ens-lyon.fr Florence Godeau : florence.godeau@univ-lyon3.fr Maria da Conceição Coelho Ferreira : maria.da.conceicao.coelho-ferreira@univ-lyon2.fr


Jeudi 5 novembre Matin

9h-9h30 : accueil des participants 9h30-10h : Ouverture du Colloque Yanick Ricard, vice-président à la Recherche de l’ENS de Lyon, Jean-Louis Duclos, directeur des Affaires Internationales de l’ENS de Lyon, Eric Dayre, directeur du CERCC, Sandra Nitrini, Université de São Paulo, directrice de l’IEB (Institut d’études brésiliennes)

10h-12h30 : Conférences d’ouverture (Modération : Isabelle Bleton, ENS de Lyon) 10h-10h20 : Elisabeth Joly-Sibuet (Université Jean Moulin-Lyon 3) et Hugues Fulchiron (Université Jean Moulin-Lyon 3) : « Bilan et perspectives des rencontres pluridisciplinaires droit/lettres/philosophie du réseau “Mémoires en construction” (workshops de São Paulo, novembre 2014, et de Buenos Aires, mai 2015) 10h20-10h50 : Elizabeth Jelin, senior researcher en sociologie (CONICET /IDES, Buenos Aires) : « Los futuros del pasado. Presencias, sentidos y silencios en los escenarios de la acción social. » 10h50-11h40 : Entretien avec Catherine Coquio (Université Paris IV-Sorbonne), animé par Jean-Louis Jeannelle (Université de Rouen) 11h40-12h00 : Sandra Nitrini (Université de São Paulo) : « Un témoignage poétique sur la dictature brésilienne : Avalovara, d´Osman Lins. » 12h00-12h30 : discussion 12h30-14h30 : Repas au restaurant de l’ENS, site Descartes

Jeudi 5 novembre Après-midi 14h30-18h10 : littérature argentine

(Modération : Jean-Louis Jeannelle, Université de Rouen) 14h30-14h50 : María Angélica Semilla Durán (Université Lumière Lyon 2/LCE) : « Les romans des enfants : du témoignage du réel à la fictionnalisation du témoin » 14h50-15h10 : Elsa Crousier (Université Lumière Lyon 2) : « La mise en scène de la construction d’une mémoire collective des dictatures du cône sud dans les romans des années 1980 » 15h10-15h40 : Entretien avec Laura Alcoba, romancière (Université Paris Ouest-Nanterre La Défense/éditions du Seuil) : « A propos de l’écriture de Manèges, petite histoire argentine. » 15h40-16h10 : discussion et pause

(Modération : María Angélica Semilla Durán, Université Lumière Lyon 2/LCE) 16h10-16h30 : Isabelle Bleton (ENS de Lyon/CERCC) : « Roman et transition démocratique en Argentine. Figures de la mémoire, de la malmémoire et de l’oubli » 16h30-16h50 : Marie-Pierre Rosier (Université Lumière Lyon 2) : « Témoignage, fiction et mémoire argentine : Elaborations littéraires d’ex-séquestrées et d’ex-prisonnières » 16h50-17h30 discussion

Vendredi 6 novembre Matin 9h-9h30 : Accueil des participants

9h30-12h : Littérature brésilienne

(Modération : Sandra Nitrini, Université de São Paulo) 9h30-10h : Jaime Ginzburg (Université de São Paulo) : « Memória e esquecimento : Literatura Brasileira e Ditadura Militar » 10h-10h40 : Florence Godeau (Université Jean Moulin-Lyon 3/CERCC), et Andrea Saad Hossne (Université de São Paulo) : « Des fictions mémorielles post-traumatiques, sous l’égide de Franz Kafka : K., relato de uma busca, et quelques récits de Você vai voltar para mim, de Bernardo Kucinski » 10h40-11h20 : discussion et pause

(Modération : Andrea Saad Hossne, Université de São Paulo) 11h20-11h40 : Maria da Conceição Coelho Ferreira (Université Lumière Lyon 2/LCE) : « Ouvrir les archives de la mémoire : littérature brésilienne et dictature » 11h40-12h00 : Gisele Frighetto (Université de São Paulo) : « Despojos de Auschwitz : a narrativa da memória em O diário da queda, de Michel Laub » 12h00-14h00 : Repas au restaurant de l’ENS, site Descartes

Vendredi 6 novembre Après-midi

14h-15h : Littérature francophone (Modération : Florence Godeau, Université Jean Moulin-Lyon 3) 14h-14h20 : Mariana Delfini (Université de São Paulo) : « Trauma de família e hereditariedade : Espelhamento nos personagens de Um romance russo, de Emmanuel Carrère » 14h20-14h40 : Désirée Schyns (Université de Gand) : « La mémoire littéraire de la guerre d’Algérie dans la fiction algérienne francophone : Les grandes lignes de son évolution » 14h40-15h : Annick Louis (Université de Reims/EHESS) : « Imaginer le réel. A propos de Lenta biografía de Sergio Chejfec (1990) et W ou le souvenir d’enfance de Georges Perec (1975). » 15h-15h15 : discussion et pause

15h15-17h00 : Cinéma (Modération : Maria da Conceição Coelho Ferreira, Université Lumière-Lyon 2) 15h15-15h45 : Sylvie Rollet (Université de Poitiers) : « L’empire de la disparition : autour de quelques figures filmiques de l’amnésie historique » 15h45-16h15 : Laurence Mullaly (Université de Bordeaux) : « La mémoire agissante selon la cinéaste argentine Albertina Carri » 16h15-16h45 : Ana Paula Pacheco (Université de São Paulo) : « Cabra marcado para morrer : mémoire, histoire, subjectivité. » 16h45-17h00 : discussion et pause 17h-19h : Projection du film Cabra marcado para morrer (1984) de Eduardo Coutinho (Salle Kantor, Site Descartes, ENS de Lyon) 19h : clôture du colloque 20h : Dîner de clôture