TEULADE Anne (CV disponible)

04/05/1975

MCF en Littératures Comparées à l’Université de Nantes.
anne.teulade@univ-nantes.fr

Membre de L’AMo (L’Antique, Le Moderne), Nantes.
Membre associée du Centre de Recherches en Littératures Comparées (CRLC), Paris IV.
Participation au projet ANR HERMÈS (Histoires et théories de l’interprétation), coordonné par Françoise Lavocat (2008-2012). Dans ce cadre, organisation de deux journées d’études intitulées « Quand l’interprétation s’invite dans la fiction », en collaboration avec Nicolas Correard et Vincent Ferré (21 janvier 2011, 10-11 juin 2011).
Participation au programme ANR Histoire des traductions en langue française (Y. Chevrel, C. Lombez, J.-Y. Masson) : collaboration aux chapitres consacrés aux traductions françaises du théâtre espagnol, pour les volumes 17e/18e siècles (coord. C. Lechevalier et L. Marie), et 19e siècle (coord. A. Ferry et S. Humbert-Mougin), et aux traductions françaises du romance espagnol pour le volume 19e siècle (coord. J.-L. Backès et Ch. Lombez).
Membre du comité scientifique du programme ANR Les Idées du théâtre (2012-2015), dirigé par Marc Vuillermoz, projet d’édition bilingue des préfaces des pièces de théâtre espagnoles, françaises et italiennes des XVIe au XVIIIe siècles (outre l’édition de préfaces, participation à un numéro de revue, à un colloque international et à un ouvrage en collaboration).

Membre du jury d’agrégation, écrit et oral. Rédaction du rapport de l’épreuve écrite de littérature comparée en 2008 (Naissance du roman moderne, en collaboration avec Vincent Ferré) et en 2010 (Destinées féminines dans le naturalisme européen).
Membre du CNU, section 10.

Thèse
Le Théâtre hagiographique en France et en Espagne au XVIIe siècle. Essai de poétique comparée (dirigée par Jean Louis Backès, Paris IV, 2003).

Champs de recherche

- Théâtre XVI-XVIIe siècles (en particulier théâtre hagiographique, théâtre d’histoire récente, les marges du représentable - intériorité, merveilleux, violence - et la « théorie » du baroque)
- La question de l’interprétation, l’allégorie
- La mélancolie
- Littérature ibérique et latino-américaine

Ouvrages

- Le saint mis en scène. Un personnage paradoxal, Paris, Cerf, coll. Littérature, 2012.
- Direction de volume collectif :
Reflets du siècle d’or espagnol. Modèles en marge, Nantes, Éditions Cécile Defaut, Nantes, 2010.
(à paraître) Quand l’interprétation s’invite dans la fiction (XVI-XXIe siècles), prévue chez Classiques Garnier, en collaboration avec Nicolas Correard et Vincent Ferré.

Chapitres d’ouvrages

- Introduction et Synthèse dans Poètes de l’amour. Ovide, Pétrarque, Shakespeare, Goethe, éd. Atlande, dir. B. Franco, 2004, p. 13-15 et 207-277.
- Lecture croisée, « Misanthropie et subversion », dans La Misanthropie au théâtre. Ménandre, Shakespeare, Molière, Hofmannsthal, dir. J. Vion-Dury, Sedes, 2007, p. 129-162.
- « Médée ou ‘le crime en son char de triomphe’ », et « Commentaire composé de Médée, I, 4-5 », dans le volume consacré au progamme d’agrégation 2011, La Violence au théâtre. Shakespeare, Corneille, Sarah Kane, Botho Strauss, dir. Florence Fix, PUF, 2010, p. 50-71 et p. 148-156.
- Participation à l’Histoire des traductions en langue française, XIXe siècle, dir. Yves Chevrel, Lieven d’Hulst, Christine Lombez, Paris, Verdier, 2012, dans les chapitres « Poésie » et « Théâtre », p. 355-356, 506-509.
A paraître
- Participation à l’Histoire des traductions en langue française, XVIIe-XVIIIe siècle, dir. Annie Cointre et Yen Maï Tran-Gervat, Paris, Verdier, 2013.

Éditions de texte

- Paru :
Regnault, Charles, Marie Stuard, Paris, Toussainct Quinet, 1641, Etudes Episteme (www.etudes-episteme.com), 2005, 8, 138 p.
Participation à l’édition des Tragédies et récits de martyres en France (fin XVIe - début XVIIe siècle), sous la direction de Christian Biet et Marie-Madeleine Fragonard, Paris, Classiques Garnier, 2009.
- À paraître :
Baro, Balthasar, Le Martyre de saint Eustache, 1649, en collaboration avec Pierre Pasquier, Classiques Garnier dans le t.1 des Œuvres complètes de Baro.
Théâtre complet de Le Métel d’Ouville, Editions Classiques Garnier, coll. Bibliothèque du théâtre français. Tome 2 : consacré aux adaptations des pièces de Lope de Vega (Les Trahisons d’Arbiran, tragi-comédie, 1638, L’Absent de chez soi, comédie, 1643, Les Soupçons sur les apparences, tragi-comédie, 1650), 2013.
Participation à l’édition des Martyrs politiques, dir. Christian Biet et Marie-Madeleine Fragonard, Classiques Garnier, Bib. du XVIIe siècle, 2013. (Charles Regnault, Marie Stuart, 1639 et La Calprenède, Le Comte d’Essex).

- En préparation :
Prosper Mérimée, Les Âmes du purgatoire, 1834, en collaboration avec Antonia Fonyi, pour les Œuvres complètes, I, 3, Éditions Champion, coll. Textes de Littérature Moderne et Contemporaine, sous la direction d’Antonia Fonyi et Françoise Bercé.
Edition critique du tome 3 du Théâtre complet de d’Ouville, en collaboration avec Monica Pavesio (université de Turin). En charge des adaptations de Pérez de Montalván (La Dame suivante, comédie, 1645, La Coiffeuse à la mode, comédie, 1647).

Traduction (en préparation)
El trato de Argel et Los baños de Argel : Les Comédies de captivité de Cervantès, en collaboration avec Anne Duprat et Florence Madelpuech, Classiques Garnier, coll. Littérature étrangère.

Articles
Parus

- 1. « Le Martyre de sainte Catherine de Boissin de Gallardon et The Virgin Martyr de Dekker et Massinger : du théâtre hagiographique à l’esthétique baroque », Etudes Epistémè, 2002, 2, p. 198-220.
- 2. « Du Pastor fido au saint constant : la transposition des codes de la pastorale dramatique dans le théâtre hagiographique français du XVIIe siècle », Etudes Epistémè, 2003, 4, p.77-94.
- 3. « Le genre du traité poétique et le dialogue : la théorie en débat dans la Philosophía antigua poética d’Alonso López Pinciano (1596) », dans Comètes, 1, 2004.
- 4. « La transparence et le masque : la question de l’identité dans le théâtre hagiographique français et espagnol de l’âge baroque », Loxias, 2004, 5.
- 5. « Corneille et le théâtre hagiographique : un moment singulier dans la pensée de l’effet tragique », Présence de Corneille, Œuvres et Critiques, XXX, 2, 2005, éd. C. Mazouer, p. 55-66.
- 6. « Tesis doctoral » [présentation et résumé de la thèse], Criticón, 2005, 93, 1, p. 175-181.
- 7. « La poética de la conversión en La Magdalena de Roma de Juan Bautista Diamante », dans L’Hagiographie entre Histoire et Littérature, éd. M. Vitse et I. Arellano, Madrid-Pamplona, Biblioteca Áurea Hispánica, 2005, p. 1081-1095.
- 8. « Paroles chantées et insertions musicales dans la comedia de santos du XVIIe siècle », Pratiques hagiographiques dans l’Espagne du Moyen Age et du Siècle d’Or, éd. F. Cazal, C. Chauchadis et C. Herzig, Toulouse, Éditions CNRS Méridiennes, 2005, p. 447-469.
- 9. « Le saint au palais : dramaturgie de l’environnement humain du saint dans quelques comedias de santos palaciegas », Pratiques Hagiographiques, éd. cit, p. 203-212.
- 10. « Théorie et pratique de la vraisemblance : le cas de la métamorphose extraordinaire dans la comedia de santos », dans Vraisemblance et ressemblance dans le théâtre du Siècle d’Or, éd. I. Ibañez, Anejos de RILCE, 52, Ediciones Universidad de Navarra, 2005, p. 243-261.
- 11. « Sur deux esthétiques baroques : le mouvement de l’Histoire dans Marie Stuard de Regnault et Richard III de Shakespeare », Etudes Episteme, Hommage à Gisèle Venet, 2006, p. 201-214.
- 12. « El espacio plural en El sitio de Bredá de Calderón : lo visible y lo invisible en un drama histórico-épico », Homenaje a Marc Vitse, éd. O. Gorse et F. Serralta, Anejos de Criticón, p 1001-1024.
- 13. « Un lieu pour saisir une dramaturgie sans théorie : les préfaces du Siècle d’Or espagnol », L’Art de la préface, éd. Ph. Forest, Éditions Cécile Defaut, coll. « Horizons Comparatistes », Nantes, 2006, p. 87-101.
- 14. « Le théâtre de Cervantes inexemplaire ? problèmes de modélisation », Littérature et exemplarité, dir. E. Bouju, G. Hautcoeur, A. Gefen et M. Macé, PUR, coll. Interférences, 2007, p. 157-168.
- 15. « De l’ambiguïté des héros à la mise en scène d’une esthétique : la mélancolie dans Le Bourru, Timon d’Athènes, Le Misanthrope et L’Homme difficile », La Misanthropie au théâtre, dir. Catherine Grall, PUR, 2007, p. 161-176.
- 16. « Inventivité générique et réception de la comedia espagnole dans Bélisaire (1644) et Venceslas (1648), Littératures Classiques, numéro spécial, Le Théâtre de Rotrou, 63, 2007, p. 107-116.
- 17. « Le devenir tragique d’un personnage épique : le Cid à l’épreuve des genres », La Fabrique du personnage, éd. F. Lavocat, C. Murcia et R. Salado, Éditions Champion, 2007, p. 309-320.
- 18. « L’héroïsme du More dans un drame historico-épique de Calderón, El Tuzaní de la Alpujara », Récits d’Orient de la Renaissance au Classicisme, Presses Universitaires de Paris-Sorbonne, dir. A. Duprat et É. Picherot, 2008, p. 33-44. .
- 19. « Réécritures de Don Quichotte : illusion et ironie dans Northanger Abbey de J. Austen et Tristana de B. Pérez Galdós », actes du XXXIVe congrès de la SFLGC, Reprise, répétition, réécriture, éd. J.-P. Engélibert et Y.-M. Tran-Gervat, PUR, 2008, p. 95-104.
- 20. « Portrait de Ganymède en poète dans le Purgatorio de Dante et les Soledades de Góngora », Ganymède et l’échanson, dir. Véronique Gély, Presses Universitaires de Nanterre, 2008, p. 121-131.
- 21. « Le romance espagnol face à la ballade européenne : résonances épiques et vestiges d’une identité fondatrice », La Ballade, dir. J. Labarthe et Cl. Le Blanc, coll. Horizons Comparatistes, Editions Cécile Defaut, Nantes, 2008, p. 95-116.
- 22. « Teatralidad y santidad : el santo como paradoja estética », La comedia de santos, Instituto Almagro de teatro clásico, coll. « Corral de comedias », dir. Christophe Couderc, Felipe B. Pedraza Jiménez et Marc Vitse, p. 85-99.
- 23. « Figurations théâtrales de la voix divine : de la marge à l’avènement musical », Voix de Dieu dans l’Europe baroque, Presses de la Sorbonne Nouvelle, dirigé par Line Cottegnies et Anne-Marie Miller-Blaise, p. 47-57.
- 24. « La mélancolie est-elle curable ? Les fonctions thérapeutiques de la fiction théâtrale », Etudes Epistémè, 16, automne 2009, p. 25-42.
- 25. « Interroger les possibles de l’Histoire : Le Comte d’Essex de La Calprenède, une fiction tragique et hypothétique », Etudes Epistémè, 16, automne 2009, p. 149-161.
- 26. « La décapitation invisible : le rejet du sanglant dans le théâtre hagiographique français et espagnol », sous la direction de F. Lecercle, L. Marie et Z. Schweitzer, Littératures Classiques, 67, 2009, p. 71-83.
- 27. « Don Quichotte sans narrateur : l’ambiguïté du personnage romanesque est-elle soluble dans le théâtre ? » dans Jeux d’influences. Théâtre et roman de la Renaissance aux Lumières, Presses Universitaires de Paris Sorbonne, dir. Véronique Lochert et Clotilde Thouret, 2009, p. 209-222.
- 28. « Proust et l’épopée de Dante », dans Proust, l’étranger, dirigé par Karen Haddad-Wotling et Vincent Ferré, Cahiers de Recherche des Instituts Néerlandais de langue et de littérature françaises, 2010, p. 15-36.
- 29. « Introduction » et « Bibliographie », dans Reflets du Siècle d’Or espagnol. Modèles en marge, dir. Anne Teulade, Nantes, Cécile Defaut, 2010, p. 9-26 et 255-269.
- 30. « Déplacement, encadrement et sublimation : le corps martyrisé dans la peinture et le théâtre espagnols du XVIIe siècle », Littératures Classiques, dir. C. Biet et M.-M. Fragonard, 73, automne 2010 (paru en 2011), p. 67-78.
- 31. « ‘Don Quichotte dans notre langue méritait plus d’un traducteur’ », dans Retraductions, dir. Christine Lombez, Nantes, Editions Cécile Defaut, 2011, p. 225-251.
- 32. « De la controverse sur le théâtre à la réflexion sur l’illusion dramatique : l’anecdote du mari trompé dans El Cisne de Apolo (Luis Alfonso de Carvallo, 1602) », dans La Théorie subreptice : usages de l’anecdote dans la théorie théâtrale de la Renaissance aux Lumières, dir. F. Lecercle, S. Marchand, Z. Schweitzer, PUPS, coll. Theatrum Mundi, 2012, p. 261-274.
- 33. « Interprétation et fantasmes mélancoliques : le corps imaginé chez Tomaso Garzoni et Jourdain Guibelet », dans Corps et interprétation, dir. Clotilde Thouret et Lise Wajeman, Amsterdam NY, Rodopi, 2012, p. 79-93.
- 34. « Le théâtre du double : la réception de la comedia de privado entre tragédie et tragi-comédie » dans Le Théâtre espagnol du Siècle d’Or en France (XVIIe-XXe siècles). De la traduction au transfert culturel, dir. Christophe Couderc, Presses Universitaires de Paris Ouest, coll. Littérature et Poétique comparée, 2012, p. 101-115.
- 35. « La comedia et le théâtre français du XVIIe siècle : une réception paradoxale », Europe, numéro sur Le Théâtre espagnol du Siècle d’or dirigé par Jean Canavaggio, n° 1002, oct. 2012, p. 123-136.
- 36. « Usages et effets de la fiction dans le théâtre hagiographique français et espagnol du XVIIe siècle, à paraître dans Saintes scènes. Théâtre et sainteté à la croisée du Moyen Âge et de la Modernité, dir. Barbara Selmeci et Marion Vuagnoux-Uhlig, Berlin, Frank & Timme, 2012, p. 35-49.
- 37. « Dryden et Corneille : pratique et critique de la tragédie héroïque », Pratiques de Corneille, Presses Universitaires de Rouen et du Havre, dir. Myriam Maître, 2012, p. 255-269.

À paraître

- 38. « Deux modulations pour une esthétique hybride : l’articulation du profane et du religieux dans Le Martyre de saint Eustache de Balthasar Baro et La mayor dicha en el monte, San Eustaquio de Lope de Vega », La Licorne, ed. B. Louvat, D. Moncond’huy et P. Pasquier.
- 39. En collaboration avec Véronique Lochert :« Usages de la fiction dans le théâtre allégorique de Calderón » , à paraître dans Allégorie et fiction sous la direction de Françoise Lavocat, Peeters.
- 40. « Le drame allégorique », dans le Dictionnaire raisonné de la caducité des genres littéraires, dir. Alain Montandon et Saulo Neiva, Droz.
- 41. « Burton maniériste ? quelques hypothèses sur l’Anatomy of Melancholy », à paraître dans Maniérisme et littérature, dir. Didier Souiller.
- 42. « Mettre en scène la pure vertu de saint Alexis : Nicolas Mary Desfontaines dans le contexte européen », à paraître dans les Mélanges de l’Ecole française de Rome, Italie et Méditérannée (MEFRIM), sous la direction de Bernard Dompnier.
- 43. « Les vieux saints dans l’oratorio aux temps de la Réforme catholique », en collaboration avec Cécile Davy-Rigas (musicologue au CNRS, IRPMF), pour le volume Saints des origines, dir. Bernard Dompnier, Bibliothèque de l’Ecole Française de Rome.
- 44. « L’opacité du spectacle saint : fictions d’une réception problématique », dans Quand l’interprétation s’invite dans la fiction, dir. N. Correard, V. Ferré et A. Teulade.

Comptes rendus

- Charles Mazouer, Le Théâtre d’Arlequin. Comédies et comédiens italiens en France au XVIIe siècle, PUPS, 2002, pour XVIIe siècle, 3, 2004, p. 532-534.
- Benjamín García-Hernández, Gemelos y sosias. La comedia del doble en Plauto, Shakespeare y Molière, Madrid, Ediciones Clásicas, 2001, pour la RHLF, 3, 2007, p. 663-665. Frederick A. de Armas, Quixotic Frescoes. Cervantes and Italian Renaissance Art, University of Toronto Press, 2006, dans la Revue de Littérature comparée, n°323, 2007/4, p. 495-497.
- Guiomar Hautcoeur, Parentés franco-espagnoles au XVIIe siècle. Poétique de la nouvelle de Cervantès à Challe, Champion, 2005, pour la RHLF, n°108, 2008/4, p. 961-963.
- RLC, n°338, 2011/2, p. 231-234 : Ariane Bayle, Romans à l’encan. De l’art du boniment dans la littérature au XVIe siècle, Genève, Droz, 2009.
- RLC, n°338, 2011/2, p. 234-235 : Robert Jammes, Comprendre Góngora, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 2009.
- RHLF, n°111, 2011/2, p. 460-461 : Nina Ekstein, Corneille’s Irony, Charlottesville, Rookwood Press, coll. EMF Critiques, 2007.

Communications et articles en préparation (2012-2014)

- « Le théâtre religieux du XVIIe siècle, extinction ou réinvention du mystère ? » pour la journée d’études Définition/périodisation du genre du mystère. Quel mystère pour la modernité ? organisée par Anne Ducrey et Tatiana Victoroff (Paris 4), 20 octobre 2012.
- « La tension entre curiosité et vanité au fondement des sciences humaines : El Examen de ingenios de Huarte de San Juan et Il Teatro de’varii e diversi cervelli mondani de Tommaso Garzoni », pour le colloque Curiosité et vanité dans les Iles britanniques et en Europe (XVIe-XVIIe) organisé par Line Cottegnies et Sandrine Parageau (Paris 3 et Paris 10), 7-8 décembre 2012.
- « Tragédie et mélancolie : le genre et ses symptômes en France et en Espagne » pour le colloque La Formation du théâtre tragique dans l’Europe méditerranéenne. Adaptation, circulation et renouveau des modèles (XVIe et XVIIe siècles), organisé par Christophe Couderc et Hélène Tropé, Paris 10, Paris 3 et Collège d’Espagne, 17-19 janvier 2013.
- « Le corps et les mots du poète comique : portrait du dramaturge en mélancolique, ou de quelques pièces sur Molière » pour le colloque Le Dramaturge sur un plateau organisé par Clotilde Thouret (Paris 4), 21-22 mars 2013.
- Invitation au séminaire de l’équipe Scène européenne du Centre d’Etudes Supérieures de la Renaissance (Tours), La Tragi-comédie en Europe, organisé par Juan Carlos Garrot Zambrana, 5 avril 2013 : intervention sur les tragi-comédies de Le Métel d’Ouville.
- « Le théâtre historique ancien au prisme du XXe siècle : Brecht, Benjamin et Didi-Huberman théoriciens du Siècle d’Or », pour le workshop « La littérature comparée périodes anciennes, bilans, enjeux, méthodes » organisé par Françoise Lavocat, Session « Actualisations. Vertus de l’anachronisme ? » (Axe Affronter l’ancien/Facing the old) au congrès de l’Association Internationale de Littérature Comparée, Paris, 18-24 juillet 2013.
- « Négocier le rapport à l’autorité aristotélicienne : stratégies argumentatives et pensée de l’irrégularité chez Lope de Vega et les dramaturges français inspirés par la comedia (D’Ouville, Les Trahisons d’Arbiran et Corneille, Le Cid) », organisé par Jean-François Lattarico, Université de Saint-Etienne, novembre 2013.
- Participation au colloque Les Théâtres anglais et français au miroir l’un de l’autre (XVIe-XVIIIe siècles), organisé par Bénédicte Louvat et Florence March, Université Paul Valéry, Montpellier III, 20-21 mars 2014.
- « Les marges de la théorie ou la théorie des marges : modalités du discours réflexif dans les textes préfaciels du théâtre espagnol et français », article pour la revue Littératures Classiques, numéro intitulé Préface et critique. Le paratexte théâtral en France, en Italie et en Espagne, dir. A. Cayuela, F. Decroisette, B. Louvat Molozay, M. Vuillermoz.