BALLESTRA- PUECH Sylvie (CV disponible)

Professeur de littérature comparée,
- Université de Nice
- Centre Transdisciplinaire d’Epistémologie de la Littérature (CTEL)
- U.F.R. Lettres, Arts et Sciences Humaines, 98 boulevard Edouard Herriot, BP 209, 06204 NICE Cedex 3

- courriel : puechbal à unice.fr

Curriculum vitae :

Ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure Ulm-Sèvres (1984), agrégée de lettres classiques (1987), docteur en littérature comparée (1991), habilitée à diriger des recherches (2001).

A enseigné dans les universités de Reims (1988-1994), Paris IV (1994-2002) et Nice (depuis septembre 2002).

Champs de recherche et de direction de thèses :

Réception de la mythologie gréco-latine dans la littérature et les arts plastiques jusqu’à l’époque contemporaine. L’écriture de l’immanence de l’Antiquité à l’époque contemporaine.

Principales publications

Livres

Lecture de La Jeune Parque, Paris, Klincksieck, « Bibliothèque contemporaine », 1993.

Les Parques. Essai sur les figures féminines du destin dans la littérature occidentale, Toulouse, Editions Universitaires du Sud, « Études littéraires », 1999.

Métamorphoses d’Arachné. L’Artiste en araignée dans la littérature occidentale, Genève, Droz, coll. « Histoire des idées et critique littéraire », à paraître.

Direction d’ouvrages :

En collaboration avec Jean-Marc Moura, Le Comparatisme aujourd’hui, avant-propos de Pierre Brunel, Villeneuve d’Ascq, Édition du Conseil Scientifique de l’Université Charles-de-Gaulle-Lille 3, 1999.

En collaboration avec Béatrice Bonhomme et Micéala Symington, Le Trait : langue, visage, paysage. De la lettre à la figure, Paris, Champion, à paraître.

Articles et participations à des ouvrages collectifs

« Quand les mythes deviennent jeux », Comment la littérature agit-elle ?, textes publiés par Michel Picard, Paris, Klincksieck, 1994, pp. 207-221.

« Narcisse au miroir de la peinture : rôle et signification de l’œuvre d’art dans Monsieur de Phocas de Jean Lorrain », Lettres Actuelles n° 4, janvier-février 1995, pp. 78-88.

« La Toile et le labyrinthe », Lettres Actuelles n° 5, mars-avril 1995, pp. 78-84.

« Ariane ou Arachné ? Fonctions des figures féminines dans Le Château », Le fil d’Ariane. L’imaginaire du labyrinthe, sous la direction de Béatrice Didier et Gwenhaël Ponnau, Nantes, Opera éditions, 1995, pp. 65-83.

« "J’apprends à voir." Le regard et ses enjeux dans les Cahiers de Malte Laurids Brigge. », Le Roman du poète, textes réunis par Pierre Brunel, Mont-de-Marsan, Editions InterUniversitaires, 1995, pp. 69-84.

« Le Regard du poète dans Les Cahiers de Malte Laurids Brigge, Le Portrait de l’artiste en jeune homme et Le Lotissement du Ciel », Op. Cit., n° 5, novembre 1995, pp. 205-212.

« La "question du latin" en France dans la seconde moitié du XIXe siècle », La Réception du latin du XIXe siècle à nos jours, textes réunis par Georges Cesbron et Laurence Richer, Angers, Presses de l’Université d’Angers, 1996, pp. 235-244.

« Le Théâtre de la mémoire dans Terra Nostra de Carlos Fuentes », Théâtralité et genres littéraires, textes réunis par Anne Larue, Poitiers, Publications de la Licorne, 1996, pp. 207-219.

« Sorcières ou sœurs fatales : les ruses du destin dans Macbeth », Op. Cit., n° 9, novembre 1997, pp. 219-226.

« Détournements de modèles : l’art au second degré », texte de présentation de l’ouvrage collectif Détournements de modèles, Toulouse, Editions Universitaires du Sud, 1998, pp. 5-14.

« De la peinture mythologique à la mythologie de la peinture : l’exemple de Velázquez », ibid., pp. 67-87.

« Le Miroir brisé et le cœur gelé : La reine des Neiges de Hans Christian Andersen entre mythe et allégorie », Effets de neige. L’épopée à l’épreuve du froid, études rassemblées par Valérie-Angélique Deshoulières, Clermont-Ferrand, Centre de Recherches sur les Littératures Modernes et Contemporaines, 1998, pp. 23-31.

« Le Mythe entre image et récit dans Sylvie de Gérard de Nerval », Mythe et récit poétique, sous la direction de Véronique Gély-Ghedira, Clermont-Ferrand, Association des publications de la Faculté des Lettres et Sciences humaines, 1998, pp. 89-104.

« Portrait du dramaturge en valet de comédie », Op. Cit., n° 11, novembre 1998, pp. 289-298.

« Les Triomphes de Pétrarque entre le texte et l’image : du récit à l’emblème », Information Littéraire, mars-avril 1999, pp. 11-17.

Article « Statue » du Dictionnaire de Don Juan, sous la direction de Pierre Brunel, Paris, Robert Laffont, 1999, pp. 878-888.

« Les "pauvres Dieux en décadence" : les mythes antiques dans la littérature fin-de-siècle. », Dieu, la chair et les livres. Une approche de la décadence, textes réunis par Sylvie Thorel-Cailleteau, Paris, Champion, “ Romantisme et modernités ”, 2000, pp. 65-82.

« Des Parques des Lumières aux Parques romantiques : le mythe à l’épreuve de l’histoire », Mythologies de la mort, textes réunis et présentés par Pascale Auraix-Jonchière, Clermont-Ferrand, Cahier Romantique n° 5 du Centre de Recherches Révolutionnaires et Romantiques, 2000, pp. 75-93.

« Les Mères et la guerre : autour des Perses d’Eschyle et des Paravents de Jean Genet », Op. cit., n° 15, novembre 2000, pp. 293-302.

« La Toile et le texte : quelques avatars du mythe d’Arachné dans la fiction contemporaine », La Dimension mythique de la littérature contemporaine, études réunies par Ariane Eissen et Philippe Engélibert, Poitiers, La Licorne, n° 55, 2000, pp. 29-40.

Articles « Arachné », « Pénélope », « Philomèle » (en collaboration avec Véronique Gély), « Tisseuses » et diverses notices du Dictionnaire des mythes féminins, sous la direction de Pierre Brunel, Monaco, Editions du Rocher, 2002.

“ "Car Dieu, de l’araignée, avait fait le soleil" : métamorphoses d’Arachné chez Victor Hugo ”, Victor Hugo ou les frontières effacées, sous la direction de Dominique Peyrache-Leborgne et Yann Jumelais, Nantes, Éditions Pleins Feux, coll. « Horizons comparatistes », 2002, pp. 107-122.

« L’Image de l’araignée chez Érasme : de l’usage didactique au modèle poétique », Espaces de l’image, textes réunis et présentés par Richard Crescenzo, coll. “ Europe XVIe-XVIIe ”, Université de Nancy II, 2002, pp. 125-137.

« Les “grands syllogismes du destin” dans Les Brigands, Hernani et Don Alvaro ou la force du destin », Méthode !, n°3 (automne 2002), pp. 271-277.

« Arachné ou le destin de l’artiste d’Ovide à Velázquez », Lectures d’Ovide publiées à la mémoire de Jean-Pierre Néraudau, études réunies par Emmanuel Bury, avec la collaboration de Mireille Néraudau, Paris, Les Belles Lettres, 2003, pp. 459-477.

« L’"araignée sacrée" : quelques jalons dans la réception occidentale d’une métaphore védique », Les Littératures européennes et les mythologies lointaines, sous la direction de Véronique Gély, Jean-Marc Moura, Joëlle Prungnaud, Evanghelia Stead, actes à paraître aux Presses Universitaires de Lille, coll. UL3.

« Arachné au miroir de l’allégorie médiévale : entre réduction morale et grandeur tragique », L’Allégorie de l’Antiquité à la Renaissance, études réunies par Brigitte Pérez-Jean et Patricia Eichel-Lojkine, Paris, Champion, 2004, pp. 349-365.

« L’Art des titres ou le mélange des genres dans Le Tambour de Günter Grass », Loxias [revue en ligne du C.T.E.L.], n°7 (décembre 2004).

« L’Araignée d’Alexander Pope dans tous ses états : poésie, traduction et génie des langues », Atelier de traduction, n° 2 (2004), pp. 69-78.

« Antiquité gréco-latine et mythocritique », Questions de mythocritique. Dictionnaire, sous la direction de Danièle Chauvin, André Siganos et Philippe Walter, Paris, Éditions Imago, 2005, pp. 21-26.

« Le Songe allégorique de Cicéron à Lesage : émergence et métamorphoses d’un genre », Les Genres littéraires émergents, textes réunis et présentés par Jean-Marie Seillan, Paris, L’Harmattan, 2005, pp. 19-34.

« Philomelae bellum canticum : le "combat de chant" du rossignol entre baroque et romantisme », Philomèle. Figures du rossignol dans la tradition littéraire et artistique, sous la direction de Véronique Gély, Jean-Louis Haquette et Anne Tomiche à l’Université de Reims, novembre 2004, actes à paraître en 2005.

[informations à jour : 31/10/2005]