BEAUCHAMP Hélène (CV disponible)

Maître de conférence en littérature comparée à l’université de Toulouse-Le Mirail (depuis 2009).
Membre du laboratoire LLA-CREATIS de l’Université de Toulouse-Le Mirail.

Formation
• Agrégation de lettres modernes (2000) • Thèse de doctorat en littérature comparée, « La marionnette, conscience critique et laboratoire du théâtre, France Espagne, Belgique, années 1890-1930 », soutenue en décembre 2007 à l’université de Paris IV-Sorbonne sous la direction de François Lecercle.

Activités d’enseignement
• Allocataire-monitrice à l’université de Paris IV-Sorbonne (2001-2004)
• ATER à l’université de Rennes 2 (2004-2005)
• ATER à l’université de Nice (2007-2009)

Poste de recherche à l’étranger
Pensionnaire à la Casa de Velázquez à Madrid (2005-2007)

Thèmes de recherche
• Dramaturgies de la marionnette : Recherches portant sur la marionnette du XIXe au XXIe siècle, textes et dramaturgie, mise en scène. Collaboration dans ce cadre avec l’association THEMAA (Association nationale des théâtres de marionnettes et des arts associés), l’Institut International de la Marionnette de Charleville-Mézières et la Bibliothèque Nationale de France.
• Théâtre, satire, et parodie
• Théâtres politiques : théâtres de guerre et théâtres politiques militants dans les ères francophones et hispaniques au XXe siècle.
• Participation aux travaux pluridisciplinaires du laboratoire LLA-CREATIS sur la « scène érotique » et la question d’une esthétique queer.

Organisation d’événements scientifiques
• Co-organisation avec Axelle Guillausseau et Anne-Cécile Druet, de la journée d’étude « Transferts culturels dans le monde hispanique » à la Casa de Velázquez, Madrid, 2007, dossier paru dans les Mélanges de la Casa de Velázquez, n° 38, 2008.
• Co-organisation avec Muriel Plana des journées pluridisciplinaires « théâtralité de la scène érotique » en 2010 et 2011. Ouvrage collectif Théâtralité de la scène érotique du 18ème siècle à nos jours dans la littérature, les arts du spectacle et de l’image, co-dirigé par Hélène Beauchamp et Muriel Plana, à paraître à l’automne 2013 aux Presses Universitaires de Dijon.
• Co-organisation, avec Joëlle Noguès et Elise Van Haesebroeck, des journées d’étude « la marionnette, corps-frontière » (2010) et « Théâtres de marionnettes : chorégraphier la matière » (2011). Ouvrage collectif Corps marionnettiques, vies frontières à paraître aux Presses d’Artois dans la collection « Corps et voix ».

Publications
• « Ubu Roi, ou Macbeth-Guignol : un retournement fondateur de la parodie dramatique moderne », in Catherine Dousteyssier-Khoze et Floriane Place-Verghne (dir.) Poétiques de la parodie et du pastiche de 1850 à nos jours, Modern French Identities, n° 55, Peter Lang, 2006, p. 203-123.
• « Guignol, école dramatique », in Muguras Constantinescu, Ion Horia Birleanu et Alain Montandon (éds.), Poétique de la tradition, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, Centre de Recherche sur les littératures Modernes et Contemporaines, 2006, p. 115-129.
• « La marionnette contre l’acteur : enjeux et apports d’un débat théâtral (du romantisme aux avant-gardes) », in Laurence Schifano (éd.), La Vie filmique des marionnettes, Presses Universitaires de Paris 10, Paris, 2008, p. 91-106.
• « Transferts culturels et urgence historique. L’exemple du théâtre guignolesque d’agit’ prop’ en Espagne (1934-1938) », in Hélène Beauchamp, Anne-Cécile Druet et Axelle Guillausseau (dir.), Transferts culturels, dossier de la revue Mélanges de la Casa de Velázquez, Nouvelle série, n° 38, 2, Madrid, 2008, p. 59-79.
• « Les théâtres impossibles de la pantomime en Espagne (1900-1930) », in Arnaud Rykner (éd.), Pantomime et théâtre du corps : transparence et opacité du hors-texte, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, coll. « Le spectaculaire », 2009, p. 179-195.
• Beauchamp Hélène, avec Anne-Cécile Druet et Axelle Guillausseau, Transferts culturels, dossier de la revue Mélanges de la Casa de Velázquez, Nouvelle série, n° 38, 2, Madrid, 2008.
• « Envers et renversements de la marionnette chez Antonin Artaud : la fin d’un mythe de la modernité », Paris, Théâtre/Public, n° 193, juin 2009, p. 7-11.
• « Jeunes compagnies, figures traditionnelles. Le retour des bouffons ? », article écrit en collaboration avec Julie Sermon, Paris, Théâtre/Public, n° 193, juin 2009, p. 43-45.
Alain Recoing : la marionnette ou « je est un autre », Caen, éditions THEMAA, coll. « Encyclopédie fragmentée de la marionnette », 2009, 67 p.
• « La marionnette et la satire sous le Second Empire : divertir ou frapper juste ? », in Jean-Claude Yon (éd.), Les Spectacles sous le Second Empire, Paris, Armand Colin, 2010, p. 384-396.
• « L’Internationale du théâtre pendant la guerre civile espagnole : le teatro de guerra, un “art d’engagement” entre révolution politique et dramaturgique » dans Carmen Pineira- Tresmontant et Amos Fergombé (éds.), Art, écriture, engagement, Éditions Modulaires Européennes, 2010.
• « Drammaturgie del teatro di figura » dans Il mondo delle figure. Burattini, marionette, pupi, ombre, a cura di Luigi Allegri e Manuela Bambozzi, Carroci editore, Roma, 2012, p. 107-116.

A paraître :
• « Don Cristóbal, caméléon espagnol de l’histoire », communication présentée à la journée d’étude Polichinelle, entre le rire et la mort. Filiations, ruptures et régénérations d’une figure traditionnelle, organisée par Didier Plassard au Musée Gadagne à Lyon, 26 novembre 2010, à paraître.
• « Sarah Kane/Angélica Liddell » : violence compassionnelle et éthique du théâtre », communication présentée au colloque Violences du quotidien dans le théâtre et le cinéma contemporains, organisé par Florence Thérond les 27, 28 et 29 janvier 2011 à l’université Paul Valéry-Montpellier III, à paraître.
• « Extase érotique de la désincarnation au théâtre : Maeterlinck, Valle-Inclán », à paraître dans Hélène Beauchamp et Muriel Plana (dir.), Théâtralité de la scène érotique du 18ème siècle à nos jours dans la littérature, les arts du spectacle et de l’image, Dijon, Presses Universitaires de Dijon, à l’automne 2013.
• « Dramaturgie du mouvement dans The Drama for fools, d’Edward Gordon Craig : la danse du fool », communication présentée à la journée d’étude Théâtres de marionnettes : chorégraphier la matière, organisée par Hélène Beauchamp, Joëlle Noguès et Elise Van Hasebroeck à l’université de Toulouse-Le Mirail le 1er juin 2012, à paraître dans l’ouvrage Corps marionnettiques, vies frontières, Presses d’Artois.
• « Le théâtre de vignettes de Federico García Lorca entre naïveté et perversion : Amour de Don Perlimplin avec Bélise dans son jardín, « estampe érotique en quatre tableaux » à paraître in Registres, dossier Bande dessinée, dessins animés, spectacle vivant, coordonné par Julie Sermon, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle.
• « El Periférico de objetos, un théâtre de l’infra-humain », à paraître in Puck, La Marionnette et les autres arts.

Communications sans actes
• « Le récit vitézien au miroir du montreur de marionnettes », communication présentée au colloque Antoine Vitez et la marionnette : le montreur et son double, organisé par Eloi Recoing les 29 et 30 avril 2010 au Palais de Chaillot à Paris.
• « Violences et douceurs au spectateur : dramaturgie compassionnelle dans La Casa de la fuerza » d’Angélica Liddell, communication présentée à la journée d’étude Le Jeu du spectateur dans le théâtre d’Angélica Liddell, organisée par Emmanuelle Garnier au laboratoire LLA-CREATIS à l’université de Toulouse-Le Mirail le 24 mai 2011.
• « Marionnettes et plasticiens sur les scènes du 20ème siècle », communication présentée à la journée d’étude « Poupées, pantins, marionnettes », organisée par Laurence Tuot à l’université de Saint-Etienne le 3 avril 2013.
• « La propagande communiste et antifasciste dans les spectacles de marionnettes du théâtre révolutionnaire et du teatro de guerra en Espagne dans les années 1930 : une approche dramaturgique », communication présentée à la journée d’étude La marionnette, instrument de propagande, organisée par Julie Sermon et Rafaèle Fleury au Musée Gadagne à Lyon le 15 avril 2013.
• « Le théâtre tragique d’Aimé Césaire : réflexions sur ce que devient la tragédie dans un contexte post-colonial », intervention du 6 juin 2013 au séminaire « Littératures postcoloniales et modèles génériques : contestations, adaptations, appropriations » du laboratoire LLA-CREATIS à l’Université de Toulouse-Le Mirail.