XXXIXe Congrès de la SFLGC à l’Université de Strasbourg, Institut de littérature comparée, 13-15 novembre 2014 : programme

Jeudi 13 novembre 2104

Matin
9h Accueil des participants
9h15 : Ouverture du Congrès par M. le Professeur Michel Deneken, Premier Vice-Président de l’université de Strasbourg
Remerciements et propos d’accueil par Guy Ducrey, Directeur de l’Institut de littérature comparée

9 h 30 Conférence plénière du Professeur François LECERCLE, université de Paris-Sorbonne, Dans la douleur de l’autre (Eschyle et Phrynichos)

Atelier 1 Littératures anciennes
Présidence : François Lecercle

Atelier 1 Littératures anciennes
Présidence : François Lecercle

- Anne TEULADE : Quand le théâtre s’empare du temps présent. Regards anglais et espagnols sur les conflits dans les Flandres
- Silvia D’AMICO : « Comme des brebis dans l’enclos d’un homme riche » : les armées de l’Iliade dans les commentaires et les réécritures d’Homère à la Renaissance.
- Olivier WICKY : Une guerre et deux regards : la Chanson de la Croisade albigeoise

Atelier 2 Traumatismes d’après-guerre
Présidence : Britta Benert

- Evelyn DUECK : L’effrayant silence. Le regard étranger sur une guerre en suspens dans les oeuvres de J.M. Coetzee (Waiting for the Barbarians, 1980), T.B. Jelloun (Cette aveuglante absence de lumière, 2001) et L. Bärfuss (Hundert Tage, 2008).
- Alison BOULANGER : Dans les marges : représentations obliques de la guerre chez Dos Passos (Manhattan Transfer, USA) et Döblin (Berlin Alexanderplatz, Novembre 1918)
- Guy DUCREY : Traumatismes d’après-guerre : Hofmannsthal et Colette

Atelier 3 Points de vue

Présidence : Tatiana Victoroff

- Ariane EISSEN : L’entrelacement des points de vue dans Les Tambours de la pluie d’Ismaïl Kadaré
- Karl ZIEGER : Bertha von Suttner, Die Waffen nieder (1889) – discours pacifiste, interrogations génériques et esthétique naturaliste
- Delphine GACHET : Entre journalisme et fantastique : Buzzati et la rhétorique de la guerre

Après-midi

Atelier 1 Littératures anciennes

Présidence : Françoise Lavocat

- Enrica ZANIN : Propos croisés dans les tragédies des frères ennemis (Italie, France, Espagne, 1560-1640)
- Pascale MOUGEOLLE : Le proche et le semblable : approche philosophique et esthétique de la bataille dans l’épopée. La Guerre punique de Silius Italicus et La Légende des siècles de V. Hugo
- Sina ZIETZ : Les expériences de guerre dans la poésie baroque et moderne
- Ariane FERRY : Comment le héros des Trachiniennes de Sophocle est devenu un criminel de guerre chez Martin Crimp (Cruel and tender)
- Florian BESSON : Pour un récit croisé de la première croisade : chroniqueurs chrétiens, historiens grecs, auteurs musulmans

Atelier 2 : Traumatismes d’après-guerre
Présidence : Patrick Werly

- Alexandre SEURAT : La guerre rendue présente par ses fantômes (V. Woolf, E. M. Remarque, L.-F. Céline)
- Gabriella QUADRATO : La guerre loin de la guerre : ellipse et allusion
- Diego-Alejandro AGUILAR BEAUREGARD : Regard écocritique sur les guerres d’Afghanistan et d’Irak : l’espace du retour dans Voir du pays de Delphine Coulin et The Yellow Birds de Kevin Powers
- Justyna GAMBERT : Avoir vingt ans en 1944… : les jeunes poètes de la Seconde Guerre Mondiale en Pologne et en URSS

Atelier 3 : Points de vue
Présidence : Jean Kaempfer

- Véronique MEDARD : Trois auteurs racontent la Deuxième Guerre mondiale aux enfants
- Véronique LEONARD-ROQUES, Mémoire de la Grande Guerre dans la fiction de jeunesse contemporaine (France, Angleterre, Canada, Allemagne)
- Hélène BEAUCHAMP : L’Europe en guerre vue par un républicain espagnol (d’origine franco-allemande) : le théâtre d’exil de Max Aub, San Juan (1941), Morrir para cerrar los ojos (1944) et El rapto de Europa (1946).

- Monique DUBAR : « Un cheval effaré qui hennit dans les cieux »… ou quand l’animal, image de liberté (Hugo à Jersey, 1853) – devient celle d’un prisonnier de la guerre des hommes Gesine DREWS-SYLLA : Le picaro en guerre : Les récits romanesques de la Première Guerre mondiale par Il’ja Ėrenburg, Jaroslav Hašek et Louis-Ferdinand Céline
- Monique DUBAR : « Un cheval effaré qui hennit dans les cieux »… ou quand l’animal, image de liberté (Hugo à Jersey, 1853) – devient celle d’un prisonnier de la guerre des hommes
- Gesine DREWS-SYLLA : Le picaro en guerre : Les récits romanesques de la Première Guerre mondiale par Il’ja Ėrenburg, Jaroslav Hašek et Louis-Ferdinand Céline

Vendredi 14 novembre

Matin

9 h Conférence plénière du Professeur Jean KAEMPFER, université de Lausanne : Le roman de la Grande guerre. Jalons pour l’histoire d’un genre séculaire

Atelier 1 Crise du langage (Poésie)
Présidence : Jean-Louis Haquette

- Michèle FINCK : Guerre et mise en crise de l’écriture : Trakl, Ungaretti, Char, Jaccottet
- Irène GAYRAUD : D’une langue l’autre : regards croisés d’Octavio Paz et Luis Cernuda sur la guerre civile espagnole
- K.Alfons KNAUTH : La guerre des langues des avant-gardes internationales autour de 1914-1918
- Delphine RUMEAU : Enrôler les classiques : la poésie de guerre de Pablo Neruda et sa postérité

Atelier 2 : Correspondance des arts
Présidence : Anne-Rachel Hermetet

- Maia RAPHAËL : Le soldat dans les avant-gardes historiques : une figure à multiples facettes
- Claire GHEERARDYN : Sandburg et Maïakovski : désarroi des monuments en guerre
- Patrick WERLY : Paisà, 1946, jeu de regards italien (Roberto Rossellini), américain (Alfred Hayes) et allemand (Klaus Mann)
- Anysia TROIN-GUIS : Du lisible au visible : représentation et médiatisation de la Guerre du Vietnam

Atelier 3 Regards croisés
Présidence : Ariane Eissen

- Lucile ARNOUX-FARNOUX : Expériences de l’altérité. L’Armée d’Orient (1915-1918) à travers témoignages et représentations romanesques
- Georges FRERIS : Guerre et prise de conscience ou La Première Guerre mondiale et son impact sur la littérature néo-hellénique
- Myriam OLAH : La récriture poétique des mythes pour évoquer l’horreur : Yannis Ritsos et Sándor Weöres en « comparaison différentielle »
- Robert KAHN : « Stalingrad » : deux récits à front renversé : Theodor Plievier et Vassili Grossman

Après-midi

Atelier 1 Crise du langage (Poésie)
Présidence : Pascal Dethurens

- Esa Christine HARTMANN : « Eden brennt ». Images poétiques et visions philosophiques de la guerre chez Rainer Maria Rilke et Saint-John Perse
- Eve DE DAMPIERRE-NOIRAY : De la « terre des ancêtres » (G. Ungaretti) à la « Palestine comme métaphore » (M. Darwich), la guerre comme appropriation poétique du monde
- Susanna WERGER : Combler la crise de l’écriture : bruitisme et poésie sonore avant et après la Première Guerre mondiale
- Mounira CHATTI : L’affaire du poème. Lectures croisées d’Israël et de Palestine
- Daniel ARANJO : Langues étrangères et régionales dans l’Anthologie des écrivains morts à la Guerre
Atelier 2 Correspondance des arts
Présidence : Philippe Chardin

- Juliane ROUASSI : « Je n’aime plus le ciel bleu » : drones, guerres et désirs de paix au Pakistan
- Anne SCHNEIDER : Ecrire la guerre en littérature de jeunesse : représentations, adaptations, transpositions à l’intention des enfants
- Anna SONCINI : Le King Albert’s Book (1916)
- Charlotte KRAUSS : Les drames nationaux du XIXe siècle face au défi des scènes de guerre
- Mireille BRANGE : Écrire la Guerre, la filmer dans les années Trente
Atelier 3 Regards croisés
Présidence : Danièle Chauvin

- Jean-Louis HAQUETTE : Les limites de la gloire : Walter Scott et Victor Hugo écrivent la bataille de Waterloo
- Isabelle GUILLAUME : La guerre de 1870 sous le regard anglais et américain
- Vanessa BESAND : La représentation des combats de la Première Guerre mondiale chez Remarque, Giono et Hemingway : trois manières différentes d’écrire la guerre
- Aurélie BARJONET : Relations “autistes” des horreurs de la Seconde Guerre mondiale : Flughunde (M. Beyer) et Les Bienveillantes (J. Littell)
- Stefania CUBEDDU-PROUX : Regards croisés sur les armes, les amours, la ville, dans L’Amour, la fantasia d’Assia Dejabar et la Gerusalemme liberata de Torquato Tasso

18h : Visite guidée de l’exposition « 1914, la Mort des poètes : Péguy, Owen, Stadler » par Tatiana Victoroff et Julien Collonges, commissaires de l’exposition 20h : Dîner de clôture

Samedi 15 novembre
Matin

Atelier 1 Crise du langage : théâtre, roman
Présidence : Ève de Dampierre-Noiray

- Pascal DETHURENS 1914, ou l’invention de la littérature européenne
- Chloé CHAUDET : La guerre, du traumatisme au défi esthétique chez J.-M. G. Le Clézio et B. Okri
- Pierre-Yves BOISSEAU : La retraite de Russie et l’écriture romanesque de la Seconde Guerre mondiale
- Philippe CHARDIN : Débâcle des armées et résistance des mots
- Tiana VEKIC : La recherche du sens dans les croisements des genres, temps, espaces et identités dans Journal de Čarnojević de Miloš Crnjanski
- Aurélie RENAUD : Une histoire de l’œil : Simon et Orwell, regards croisés sur la révolution barcelonaise

Atelier 2 Expériences de la guerre
Présidence : Aurélie Barjonet

- Frédéric SOUNAC : Les enfers artificiels : poétisation « stupéfiante » de la guerre dans deux romans contemporains
- Lucie CAMPOS : Reconstruire le lien avec une histoire collective : écrivains hongrois, allemands et polonais de la deuxième moitié du vingtième siècle
- Julie BROCK : De Waterloo à Mindoro - Métonymies et résonances dans la description du champ de bataille dans Les Feux et Journal d’un prisonnier de guerre d’Ôoka Shôhei et La Chartreuse de Parme de Stendhal
- Takeshi SAKAI : Bataille et Jünger – comment écrire l’expérience intérieure de la guerre ?
- Michel AROUIMI : La guerre, sur l’escalier du sens : Ernst Jünger, Gabriel Chevalier, Fernand Gregh

Atelier 3 Regards croisés
Présidence : Jean-Marc Moura

- Christine LOMBEZ : Critique, traduction et propagande dans la presse française de l’Occupation : l’exemple de Comoedia (1941-1944)
- Lambert BARTHELEMY : “Beaucoup d’histoires ont été racontées sur la bataille de la colline…” Guerre civile, récits pluriels et expérience de dépolarisation
- Joëlle PRUNGNAUD : Les destructions architecturales de la Grande Guerre : enjeux des discours de protestation
- Roberta CAPOTORTI : L’Europe en éclats. Modalités de représentation de la guerre et de son lendemain chez Proust, Zweig, Malaparte
- Yves-Michel ERGAL : Guerre et grande parade sexuelle des corps
Après Midi, 13h30 Assemblée générale de la SFLGC
16h : fin du Congrès